Le vélo à assistance électrique: normes et homologations

Un vélo à assistance électrique suppose dans son utilisation d’engager les mêmes devoirs et obligations qu’avec un vélo classique. Il n’appartient pas à la catégorie cyclomoteur électrique bien que des normes existent précisant l’homologation ou non de ce type de cycle. Avec un vélo à assistance électrique, le port du casque, une carte grise, une plaque d’immatriculation, tout ceci n‘est pas une obligation. Et l’on peut circuler comme avec un vélo standard en empruntant par exemple les pistes cyclables.

Voici les normes encadrant la certification d’un vélo électrique. Ces normes sont susceptibles d’évoluer et nous les mettrons à  jour dès que nécessaire :

NF EN 15194 datant de Juin 2009 et spécifiquement applicable à la catégorie des cycles à assistance électrique

Décret 95-937 relatif à la prévention des risques résultant de l’usage des bicyclettes (tous types confondus)

La norme européenne précise que tout vélo électrique commercialisé doit répondre à des critères stricts de qualité et de sécurité à tous les niveaux.

Sans entrer dans le détail technique des normes, il convient pour retenir l’essentiel de s’attacher à ce qui fait qu’un vélo à assistance électrique sera considéré comme un « vélo » à part entière et non pas comme un cyclomoteur.

Les trois critères d’homologation sont les suivants :

La puissance nominale du moteur ne doit pas dépasser 250 Watts

L’assistance électrique doit se couper à partir de 25 Km/h

L’assistance ne doit se déclencher que si le cycliste pédale et doit donc impérativement se couper lorsque le cycliste n’appuie plus sur les pédales.

 

Certains fabricants équipent leurs modèles de capteur de coupure de freinage, cependant au regard de la loi, cette option n’est pas obligatoire.

.
Tout moyen présent sur le vélo qui permettrait à celui-ci d’avancer sans pédalage (poignée d’accélération, gâchette…) ferait sortir le vélo de la catégorie des vélos à assistance électrique. Dans ce cas, le véhicule concerné rentrerait dans la catégorie cyclomoteur électrique.

Une exception cependant à ce texte concerne les vélos à assistance électrique munis d’une gâchette d’accélération d’aide au démarrage vous propulsant jusqu’à 6 km/h maximum.

Cette aide au démarrage  peut s’avérer précieuse pour les personnes gênées physiquement ou à déficience cardiaque.

 

Norme vélo à assistance électrique :

La nouvelle norme européenne NF EN 15194

Publiée en mai 2009, cette norme, spécifique aux cycles à assistance électrique, précise les exigences de sécurité et les méthodes d’essai relatives à l’évaluation de la conception et de l’assemblage des VAE et de ses sous ensembles.

Les batteries sont notamment mises à rude épreuve lors de série d’essais : court-circuit, surcharge…

Pour l’utilisateur final, cette norme, plutôt stricte, est un gage de qualité et de sécurité pour le vélo à assistance électrique qu’il s’apprête à acquérir.

Tous les vélos à assistance électriques que nous proposons sont bien sûr homologués aux normes en vigueur sur le territoire Français et Européen.

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire